968 CS CLUB SPORT 3.0 240 CV PORSCHE Essence

32900 €


Cliquez sur le photos pour les agrandir


Caractéristiques:

Marque :
PORSCHE
Type de véhicule :
Vehicule Particulier
Energie :
Essence
Puissance fiscale / din :
Kilométrage :
243000 Km
Couleur :
NOIR
Intérieur :
tissus noir
1ère mise en circulation :
14/07/1994

Options / équipements:

968 CS CLUB SPORT produite a 1500 exemplaires

Entièrement d'origine, carnet et factures d'entretien.
Toutes les étiquettes sont présentes

- noire métallisé
- jantes 17 CUP 2 2 225/45/17 et 255/40/17
- châssis rabaissé de 20mm
- toit Targa électrique
- pack confort qui comprends :
- 4 places
- ouverture électrique du coffre et serrure extérieure
- banquette arrière fractionnable spécifique aux CS, allégée.
- cache bagage en toile
- insonorisant réduit
- ceintures arrière à enrouleur

Gros entretien fait avec distribution pompe à eau...
Travaux récents :
Pneus plaquettes disques amortisseurs radiateurs huile eau baie de pare brise...
Entièrement d'origine non modifiée et n'ayant pas fait de circuit.


Disponible en coupé et cabriolet dès sa sortie, c'est la seconde voiture au monde à adopter deux airbags, conducteur et passager, en série après la 928 GT. Elle sera vendue en France pour la somme de 344 000 FFR en 1991 pour le modèle de base sans option. En version coupée la 968 est également proposée avec un toit ouvrant découvrable nommé toit Targa.

Malgré des qualités certaines (performances, tenue de route), elle aura connu des chiffres de ventes décevants du fait de concurrence des nouvelles BMW M3 et surtout des sportives japonaises de l'époque, vendues bien moins cher3. En 1995, sa production s'arrête en même temps que celle des Porsche 928. Le contexte de crise économique du début des années 1990 joue aussi en défaveur de cette voiture.

Afin d'augmenter les ventes, une version allégée de la 968, baptisée 968 ClubSport, est commercialisée en 1993. Elle est allégée de 50 à 100 kg selon la configuration et dotée d'un autobloquant en option (M220) ou du pack sport M030 comprenant le châssis sport, les gros freins et l'autobloquant4. La CS n'est équipée en standard que d'une paire de baquets, de vitres manuelles, et n'a ni airbag, ni climatisation. Cependant le client avait la possibilité de l'équiper en piochant dans la liste des options afin de la civiliser comme les sièges conforts en tissu noir. Cette version a connu un certain succès grâce à son prix réduit (de 50 000 francs) jugé adéquat.

La 968 a été fabriquée également en version Turbo (Porsche 968 Turbo S) en seulement 14 exemplaires, ce qui en fait la version la plus rare. Son moteur 4 cylindres de 3 litres issu de la 944 Turbo était équipé d'un turbo KKK qui lui permettait de développer 305 ch. Finalement, la 968 sera la dernière évolution d'une histoire entamée vingt ans plus tôt avec la Porsche 924. Elle sera remplacée comme entrée de gamme par la Porsche Boxster mais seulement en 1996. Une variante de la 968 a pris le départ des 24 Heures du Mans dans la catégorie GT en 1994 (Porsche 968 Turbo RS). Des 968 participent la même année au championnat BPR Series5.